Sa toute toute toute première fois!

–          Son premier sourire

–          Le premier « Maman »

–          Son premier mot

–          Son premier pas

–          La première fois qu’il comprend son prénom

–          La première fois qu’il se retourne

–          La première fois qu’il dort une nuit entière

–          Le premier regard

–          Le premier rire

–          La première fois où il se met debout

Toutes ses premières fois m’ont marquée. J’ai été présente à chacune d’elles et je sais que je ne les revivrai jamais. C’est comme si c’était hier et pourtant, Petit Brocoli a désormais 1 AN.

P1030473

CotCotement vôtre,

Poupoule

Publicités

Mouche-bébé : entre le sex-toy et le bang

Comme je vous le disais, dans cet article #PlacementDArticleBonjour, Petit Brocoli a été fortement malade ces derniers temps. C’est ainsi que je me suis lancée dans le fabuleux achat d’un : MOUCHE BEBE.

On m’en avait parlé en mal : « Pas besoin de ça pour moucher ton fils, voyons ! Un peu de Sérum Phy et d’huile de coude suffisent » « Le mouche-bébé, c’est barbare et puis ça irrite les parois nasales ». Sauf que lorsque les mucosités se trouvent entre le nez et la bouche, je fais quoi ?

C’est ainsi que par peur de laisser la rhino de mon fils empirer, j’allai à la pharmacie toute pimpante pour m’outiller. Je n’avais encore jamais vu la bête. Dans ma tête, c’était une simple poire, avec un long embout. Quelle ne fût pas ma surprise quand je vis « la chose ». Je fus aussi atterrée qu’un homme devant un recourbe-cils. Voilà à quoi ressemble le mouche-bébé que j’ai acheté :

MoucheBebeBBDoo

Au paraître, c’est le croisement d’un sex-toy avec un bang (pour fumer de la drogue). Je crois que la pharmacienne a vu ma mine déconfite et se fit pour devoir de m’expliquer le fonctionnement.

« Alors, il faut, mettre l’embout conique dans le nez du bébé et avec l’embout « ovale » au bout du fil, vous aspirez par la bouche. » Donc, en fait, il y a bien une « poire » qui aspire…

Septique sur mon achat, je le testai le soir même avec Petit Brocoli. Comment vous dire ? Ce que la pharmacienne n’avait pas précisé c’est que Petit Brocoli ne se laisserait pas faire. Et toi ? Tu ferais quoi si on tentait de t’aspirer tes milous, hein ? Une fois, la réticence de Petit Brocoli maitrisée (à peu près), j’aspirai. Evidemment, l’embout buccal, puait le plastique. J’osais à peine aspirer. Mais miracle, quelques mucosités sortirent. Le deuxième essai fût, heureusement, bien plus fructueux.

Je commence à m’habituer à ma nouvelle acquisition, Petit Brocoli, moins. Je n’en suis pas encore fan, lui non plus (fallait-il le préciser ?), mais « il faut que qu’il faut ma petite dame» !

Et vous, le mouche-bébé, z’en pensez quoi ?

Cotcotement,

Poupoule