L’allaitement en 10 points

louve_romulus_statueRécemment, l’article d’Amélie sur le début de son allaitement m’a beaucoup touché. En effet, l’allaitement, n’est pas toujours simple. Surtout au début. Parfois, on est mal renseigné et ça n’arrange rien. Aujourd’hui, je vous livre ce que j’ai appris sur l’allaitement (sans aucune prétention, car, je ne suis pas médecin, ni consultante en lactation).

 

  1. Il est très, mais alors, très rare de ne pas avoir de lait. Plus le bébé tète, plus vos seins produiront. Les baisses de lactation sont possibles. Leurs origines peuvent être dues à plusieurs facteurs physiques ou mentaux : le bébé ne tète pas correctement, le bébé a un frein de langue, la position d’allaitement n’est pas optimale pour l’enfant et la maman, la maman doute de pouvoir allaiter correctement son enfant, la maman est stressée ou fatiguée. Voilà, ça arrive et c’est humain. Je me permets de rappeler que les poussées de croissance de nos bébés se trouvent aux environs de la 3ème semaine, de la 6ème semaine, du 3ème mois et du 6ème mois et qu’il est possible de se sentir « vide » à ces moments-là !
  1. Nous produisons le plus de lait la nuit (en gros 23h – 5h) car c’est la période où la prolactine est la plus sécrétée. Si bébé fait ses nuits et que vous sentez une petite baisse de lactation. Vous pouvez envisager de vous tirer du lait à ce moment-là.
  1. Si jamais vous souhaitez augmenter votre lactation sans passer par le tire-lait ou médicaments, vous pouvez essayer des tisanes d’allaitement, le fenouil et le fenugrec, la levure de bière (appelée aussi levure diététique) et, si possible, multiplier les tétées. No stress, ça ne marche pas toujours aussi rapidement que prévu ! Rien est acquis, rien est perdu, on ne se décourage pas. Des mères arrivent à relancer leur lactation jusqu’à 6 mois après le sevrage de leur bébé et d’autres mères arrivent à allaiter… Leur enfant adopté ! Courage !
  1. Il n’y a pas de lait nourrissant ou pas nourrissant. Le lait d’une maman convient TOUJOURS à son enfant. Les seules choses à ne pas consommer sont l’alcool, la drogue et la cigarette mais je ne vous apprends rien, hein ?
  1. Si bébé ne prend pas de poids, que faire ? La première chose à faire est de reporter le poids de votre enfant sur la courbe de poids des bébés allaités. (Et oui, elle est différente de celle des bébés au bib’ !). Si bébé est vraiment en dessous des courbes, il peut, encore une fois y avoir plein de raisons différents. Sachez juste que bébé ne prend pas du poids d’une façon linéaire. Il ne faut pas hésiter en tout état de cause d’allaiter à demande. En plus de ça, ce qu’il faut savoir c’est que le lait en début de tétée est très riche en lactose et en fin de tétée, en graisse. C’est pourquoi, si le bébé fait beaucoup de tétées courtes, on peut lui proposer deux fois de suite le même sein afin qu’il obtienne du lait riche en graisses qui va l’aider à prendre du poids.
  1. Comment venir à bout des crevasses ? Il existe des crèmes, certes, mais avant cela, votre colostrum est le meilleur soin pour vos mamelons. Par ailleurs, les crevasses sont souvent dues à un bébé qui tète mal pour une raison ou une autre. Il faut donc commencer par corriger sa position au sein et ensuite chercher des causes physiques.
  1. Parfois, une personne vous donne des conseils et une autre vous dit son contraire. Vous ne savez plus où donner de la tête, ni à qui faire confiance. No soucaiiii. On commence par se calmer. La personne qui connait le mieux votre bébé, c’est vous. Ensuite, il est important, si vous avez des questions ou des problèmes dans votre allaitement que vous soyez épaulée pour pouvoir le mener comme bon vous semble. Les consultantes en lactation IBCLC sont des professionnelles de la santé spécialisées dans l’allaitement. Elles ont une certification internationale IBCLC qu’elles doivent renouveler tous les 5 ans qui prouve qu’elles sont au fait de toutes les nouveautés concernant l’allaitement et qu’elles justifient d’un certain nombre d’heures passées aux cotés de mamans allaitantes. Les conseillers en lactation et les assos peuvent aussi vous aider par leurs conseils, leur expérience et leur vécu. Ces personnes-là sauront normalement vous rediriger vers une consultante en lactation IBCLC si besoin est.
  1. Le tire-lait n’est pas obligatoire qu’il soit manuel ou électrique. Le tout est quand même de savoir s’extraire du lait manuellement. En effet, on peut être bloquée quelque part les seins remplis, sans son bébé. #AscenseurEnPanneBonjour
  1. Si toutefois vous nécessitez un tire-lait (notamment pour la reprise du travail ou pour un voyage), sachez qu’il existe des tire-laits à pompage simple ou double et différentes tailles de téterelle. Certains tire-laits (pour le bonheur des femmes qui vont se tirer le lait au travail) sont tellement petits qu’on peut les mettre dans notre sac à main ! #NiVuNiConnuJtEmbrouille
  1. Comment donner son lait à un petit bout de chou alors que vous devez vous absenter ? Avant 6 semaines, il n’est pas recommandé de donner le biberon à un bébé à cause de la confusion sein-tétine. (Pour ce point, certains professionnels de la santé m’ont dit que la confusion sein-tétine était possible à tout âge. Je leur ai répondu que ce qu’ils disaient était vrai mais que je trouvais à titre personnel que les 6 premières semaines d’allaitement étaient les plus décisives pour le mettre en place durablement). Alors vous pouvez laisser la personne chargée de garder votre enfant, lui donner votre lait à la cuiller, au verre, à la pipette, à la seringue ou encore à la tasse à bec.

Voilà, j’espère que tous ces conseils pourront aider. Si des professionnels de l’allaitement (j’englobe par là aussi des mamans allaitantes) ne sont pas d’accord avec ce que j’ai écrit, je les invite à prendre la parole et à me prouver le contraire car, je suis toujours prête à me remettre en question et surtout, je ne veux pas prodiguer des conseils faux !

Et vous? Quels conseils vous ont aidé durant l’allaitement?

CotCotement,
Poupoule

Rendez-vous sur Hellocoton !

P.S. : Voici les sites que je consulte pour me tenir informée :

La Leche Leage : http://www.lllfrance.org/
C’est THE site sur l’allaitement, d’après moi !

Lactissima – A tire d’ailes : http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/
C’est le blog de la « star » des consultantes en lactation Française. Je dis ça car elle est parfois invitée sur les plateaux télé ! Vous y trouverez pleins de conseils et d’astuces.

Chantal Lavigne IBCLC : http://chantallavigneibclc.qc.ca/
C’est le blog d’une consultante en lactaction Québécoise très engagée !

Je suis une seinte : http://jesuisuneseinte.wordpress.com/
C’est un blog très touchant et bien sûr très pro-allaitement où des mamans allaitantes témoignent et ça fait du bien.

Maman éprouvette : http://www.mamaneprouvette.com/
C’est un blog qui mériterait un prix spécial « MaternitéScientifiqueExpliquéeAuxNulles ». Je m’explique, Maman éprouvette est une scientifique qui partage certains faits sur la mère et l’enfant, notamment sur l’allaitement. Ce qui est intéressant, c’est qu’elle rend ce contenu accessible, même pour ceux et celles qui n’ont pas fait, de prime abord, d’études poussées en Biologie.

Publicités

2 réflexions sur “L’allaitement en 10 points

  1. C’est clair que l’allaitement, enfin surtout sa mise en place, c’est pas simple ma pov’ dame!
    Super article, y’a tellement d’idées reçues, comme le lait pas nourrissant (on se demande d’ailleurs comment l’humanité a survécu avec toutes ces femmes qui produisent de l’eau à la place du lait ^^)

    Je me permet de rajouter:
    Ne pas écouter les conseils foireux de sa belle-mère/tata/cousine/voisine (sauf si elles ont allaité elles-même et qu’elle s’y connaissent) qui auront toujours un truc à dire pour te faire flipper ta race. Faut se faire confiance quoi, bon après j’dis ça mais quand c’est le premier c’est CARREMENT pas évident de se faire confiance.

    Se méfier des professionnels de santé non formés à l’allaitement, genre les médecins qui n’y connaissent que dalle et qui peuvent te ruiner un allaitement vite fait bien fait. Ça arrive aussi chez les sage-femmes car toutes ne sont pas formées à l’allaitement, je trouve ça honteux d’ailleurs mais bon…

    Sinon moi j’en suis à quasi 12 mois d’allaitement, j’en conclue donc que mon lait est assez nourrissant mouhaha!

    • Et j’ai envie de rajouter, mm les personnes ayant allaité plus ou moins longtemps peuvent parfois se tromper. Ma belle-mère ayant allaité ses 4 enfants m’a quand mm dit qu’il fallait espacer les tétées de tant d’heures, que je donnais trop à manger à mon fils, qu’il fallait que je lui donne les deux seins à chaque tétée,etc… Parce que de son temps c’était comme ça.
      Quant aux professionnels de santé, n’en parlons pas. Le premier pédiatre de mon fils m’a dit que la seul chose que j’arriverai à faire en allaitant à la demande c’est de rendre mon fils obèse et qu’à la place de lui donner à chaque fois la tétée, il fallait lui donner des biberons d’eau (Petit Brocoli n’avait mm pas 1 mois). Quand au deuxième pédiatre que je suis allée voir, il n’a jamais voulu tester mon fils pour son allergie au PLV alors que je lui dmd à chaque consultation et m’a dit que si je devais le sevrer il fallait que je lui donne du lait hypoallergénique (qui évidemment contient des PLV)…
      Donc bon, merci la vie, bravo le veau, ci-mer Albert, internet existe avec toute une communauté prete à soutenir l’allaitement maternel et ça fait zizir.
      Btw, bravo pour ton allaitement, t’es passée pro!? Je peux rajouter une phrase de MILK? « Mais tu vas allaiter jusqu’à quand comme ça? Ton fils va faire un sacré complexe d’Oedipe, tu vas en avoir pour cher psy si tu continues… Et je ne parle mm pas de ta poitrine »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s